PAN architecture est un atelier fondé par deux architectes associés : Jean-luc Fugier et Mathieu Barbier Bouvet.
Tous deux sont diplômés de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Marseille en 2005 et 2006 après un cursus à l’étranger pour le premier d’entre eux : deuxième cycle à l’école polytechnique de Barcelone, troisième cycle à l’université autonome de Mexico.
Après avoir collaborés dans de nombreuses agences d’architectures reconnues et avoir multipliés les expériences à l’étranger (Mexique, Belgique, Espagne), ils ont créé leur atelier en 2012 à Marseille.

Structuré en SARL depuis 2013, ils développent une activité orientée vers des commandes publiques à fortes ambitions architecturales, des concours tout en restant ouvert à la commande privée.
L’activité couvre l’ensemble des champs de la maitrise d’œuvre (architecture, aménagement, scénographie) et de l’urbanisme revendiquant une approche et un professionnalisme nourrie par dans la diversité de leurs projets.

Distingués en remportant le Prix d’Architecture Européenne 40 under 40 en 2020, les deux architectes associés sont lauréats des Albums des jeunes architectes et des Paysagistes 2012 décerné par le Ministère de la Culture et de la Communication. L’atelier est également primé par les Trophées Bois 2012 de la région PACA pour son engagement autour des questions environnementales. En 2015, l’atelier a été sélectionné pour le prix de la première oeuvre de l’Equerre d’argent 2015 du Moniteur et en 2016 il s’est vu décerné les Trophées Eiffel d’Architecture Acier pour son projet d’extension de l’ENSA-M.

Les associés interviennent comme Maître de Conférence à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Marseille et sont fréquemment invités à participer à des jurys, des conférences ou des tables rondes. Ils sont également architecte conseil du CAUE des Bouches-du-Rhône.

Dans la complexité du monde actuel et face aux enjeux sociétaux contemporains, l’agence PAN architecture cherche à engager une évolution de la pratique du projet dans un rapport étroit entre culture architecturale constructive, usages (pratiques culturelles), et connaissance des milieux d’intervention.

Pan :

préfixe d’origine grec

qui marque une idée de totalité,

de globalité et de transversalité

VS interjection :

onomatopée pour exprimer

le bruit d’un impact

Ce qui singularise notre démarche est sans doute l’impétueuse envie de construire et l’importance que nous accordons au réel. Nous considérons la pratique comme véritable lieu d’expérimentation architectural où les postures et les positionnements théoriques sont perpétuellement remis en cause et réinvestis. Nous cherchons à éviter les jugements dogmatiques et les aprioris stylistiques en favorisant une architecture inventive et inscrite dans une continuité culturelle.

Tout est question de situation, d’intuition et de mise en tension. Nous cherchons à faire émerger des évènements en jouant avec les contradictions. Assumer les déséquilibres, rechercher les anachronismes voilà la règle du jeu. Nous espérons adopter une attitude favorisant l’ouverture d’esprit au dépend de la rigueur théorique sans doute par crainte d’enfermement méthodologique.

Notre intérêt pour l’architecture réside avant tout dans la découverte et l’interprétation de situations uniques. Projeter des désirs, mettre en valeur une situation, un milieu ou un programme au travers d’une approche « sensiblement raisonnée ».
Concrètement notre démarche consiste à questionner le binôme « programme – milieu » dans ses dimensions émotionnelles, sociales, économiques, culturelles, environnementales, symboliques, esthétiques, fonctionnelles et techniques.
Quelque soit l’échelle, le budget ou l’enjeu, notre objectif est de donner de l’ambition à chaque projets et territoires.
Nos expériences à l’étranger nous ont convaincu que la qualité créative est possible même dans des contextes peu favorables. Tout est question d’envie et d’énergie.

Notre approche s’inscrit dans une posture la plus ouverte possible pour produire en cherchant plus qu’en reproduisant. Nous voulons croire que l’émotion, les sensations personnelles sont à l’origine des intentions propres à chaque projet.

Notre pratique puise son fondement dans quelques concepts récurrents. L’un d’eux concerne sans doute les rapports entre l’individu et le collectif, le particulier et l’universel, l’exceptionnel et le banal. Comment un projet s’identifie, se singularise et s’autonomise tout en participant d’un système d’appartenance, d’analogies et de liens ?
Cela se traduit dans des notions d’usage, de composition, de plaisir, d’émotion, d’absence, d’effacement, de générosité, … qui sont autant d’ambitions récurrentes dans notre travail.

Nous cherchons avant tout à proposer une architecture de l’enchantement, libre et décomplexée dans le rapport de l’individu à l’espace mais inscrite dans une conscience de la discipline. Notre ambition principale est d’initier de nouvelles interactions entre espace et usage. C’est pour nous le rôle principal de l’architecte : mettre en place les conditions d’un déplacement des pratiques.

Nous sommes également particulièrement intéressés par les rapports entre forme et structure, matérialité et sensations, lumière et volumes. Le rapport perceptif à la présence construite nous préoccupe beaucoup. Nous cherchons en permanence à introduire de la charge émotionnelle dans notre travail.

Nos projets sont le plus souvent réalisés en association avec différents intervenants avec qui nous partageons des exigences et une implication forte dans le processus de projet.
Nous essayons de rassembler autour du projet des compétences diverses pour nourrir et renouveler notre approche de la discipline.
Le projet architectural est un processus collectif et collaboratif, un espace de production et de multiplicités qui se construit à plusieurs. Entre règles et indiscipline, entre savoir faire local et universalité créative.

Favoriser la transversalité pour connecter des univers et en extraire de la singularité, voilà note ambition !

Les enjeux de la « soutenabilité » nous intéressent en premier lieu dans leurs dimensions sociales et culturelles. La notion d’identité architecturale comme expression d’un milieu est récurrente dans notre travail. L’analyse rigoureuse de tous les composants du projet est indispensable dans notre démarche.
Nous cherchons à allier rigueur et humilité pour comprendre, révéler et faire émerger du sens dans l’action.
Tout est souvent là, à portée de main, dans le contexte au sens large.

Nous cherchons à placer les grands enjeux sociaux et environnementaux au centre de notre travail. Il est de notoriété publique que le secteur du bâtiment est responsable d’un tiers des émissions des gaz à effet de serre, qu’il est l’un des plus gros consommateurs de ressources et enfin l’un des plus gros producteurs de déchets. Penser la ville et l’architecture vertueuse implique de l’engagement et de la résistante pour construire moins et mieux.

La frugalité est abordée transversalement dans notre travail pour essayer d’en comprendre les enjeux : matériaux, énergies, ressources, sols, niveau de technicité, etc. Cette approche holistique reflète notre vision généraliste de la discipline pour atteindre un niveau de pertinence élevé.

L’architecture bioclimatique est au centre de notre processus de conception pour limiter l’impact de nos projets sur leur milieu, atteindre des niveaux d’exigence et de confort élevés (dispositifs passifs, réemploi, bois certifié, chauffage biomasse, …). Nous cherchons systématiquement à réduire l’empreinte carbone de nos projets en valorisant le savoir-faire local et en limitant la surenchère technologique.
Nous souhaitons développer l’utilisation de matériaux biosourcés, limiter les dépenses énergétiques (exploitation, production de Co2, d’extraction, de transport et de systèmes techniques mis en œuvre) pour baisser la pression anthropique sur les milieux. Nous souhaitons que notre architecture puisse accueillir la bio-diversité qu’elle y participe.

Néanmoins, nous considérons qu’une démarche soutenable n’est vertueuse que si elle est mise en résonance avec la compréhension des usages et de leurs évolutions sociétales. Questionner les modes de vies, l’évolutivité des groupes sociaux (famille, travail, loisir) passe par une compréhension des évolutions en marche. L’acte de projet doit ainsi identifier les besoins comme préalables indispensables à toute approche raisonnée. Nous construisons pour des corps en mouvement (approche perceptive et sensible) mais surtout pour des individus doués de conscience, de culture et d’interaction sociale.

Concernant le logement, par exemple, la cohabitation, l’évolutivité des habitats, la mutualisation de fonctions, permettent aujourd’hui de répondre aux structures familiales variables dans l’espace et dans le temps.

Nous aimons à penser la place des utilisateurs comme centrale pour élaborer des scénarios valorisant le plaisir, le partage et la convivialité. Placer les personnes au centre nos préoccupations pour faire avec les gens est une approche riche et innovante. Elle consiste à penser l’architecture comme un service valorisant les inter-actions communes, ouvrant des possibilités, mutualisant et superposant des usages pour laisser plus de liberté sans programmer le futur.

2020   LAURÉAT DE PRIX 40 UNDER 40 – The Best Emerging Young Architects & Designers in Europe

2016    LAURÉAT DES TROPHÉES EIFFEL D’ARCHITECTURE ACIER 2016 – EEA

2015    PRIX DE LA PREMIERE OEUVRE – Sélection au prix de l’Equerre d’Argent 2015  du Moniteur BTP

2012    LAURÉAT DES ALBUMS DES JEUNES ARCHITECTES ET PAYSAGISTES – Ministère de la culture et de la communication

2012    TROPHEE MICRO ARCHITECTURE BOIS – Les Trophées du bois / Région PACA + FIBRE SUD

2006    LAURÉAT DU PRIX DES MEILLEURS DIPLOMES 2006 MBB SA13

2005    LAURÉAT DU PRIX DES MEILLEURS DIPLOMES 2005 JLF SA13

Hors-série A vivre 2020
MGG Miasons individuelles à Gréasque 2015-2020

Eco Maison Bois décembre janvier février 2020
MCL Miasons individuelles à Aix en Provence 2017-2020

Architectures Manifestes Les écoles d’architecture en France depuis 1950
Sous la direction de G. Lambert et E. Marantz, MetisPresses, 2018
EEA Extension de l’Ecole d’Architecture de Marseille

TPBM N°1229 avril 2018
EEA Extension de l’Ecole d’Architecture de Marseille, ZBP Hôtel Zac Beaujon Paris, LCG 40 logements en accession Marseille, LVB 45 Logements Vittori à Bastia.

ERA 21 N°04 2017
EEA Extension de l’Ecole d’Architecture de Marseille

A10 N°65 octobre 2015
EEA Extension de l’Ecole d’Architecture de Marseille

AMC N°246 novembre 2015
EEA Extension de l’Ecole d’Architecture de Marseille

A10 N°65 octobre 2015
EEA Extension de l’Ecole d’Architecture de Marseille

EK N°46 aout septembre 2015
EEA Travaux pratiques

D’ARCHITECTURES N°222 novembre 2013
CSU culture sportive et urbaine

ARCHICREE janvier 2013
CSU culture sportive et urbaine

ARCHITECTURE DE VOTRE RÉGION 2013
MVJ rénovation duplex avec jardin

LE MONDE N°21098 lundi 19 novembre 2012
AJAP

AMC N°219 novembre 2012
Nouvelle Vague AJAP

ARCHISTORM N°57 novembre 2012
CSU culture sportive et urbaine / AJAP

IDEAT HORS SERIE ARCHITECTURE octobre 2012
AJAP

ARCHISTORM fassicule octobre 2012
AJAP

MAISON ECO BOIS N°17 juillet aout 2012
KIT Kiosque d’information temporaire à Hyères / AJAP

LE MONITEUR N°5655 13 avril 2012
AJAP

CATALOGUE AJAP 2012
CSU culture sportive et urbaine + PHP paraboloîde hyperbollique en Provence, MAG maison

ARCA N°90 octobre 2010
SBL concours scénographie BAUHAUS LAB

DIVISARE : https://pan-architecture-jean-luc-fugier-mathieu-barbier-bouvet.divisare.pro
DEEZEN : http://www.dezeen.com/2011/07/20/parking-attendant%E2%80%99s-pavilion-by-jean-luc-fugier/
ARCHDAILY : http://www.archdaily.com/771003/marseilles-architecture-school-extension-pan-architecture
DESIGNBOOM : http://www.designboom.com/architecture/pan-architecture-marseille-architecture-school-extension- france-07-31-2015/
ARCHILOVERS : http://www.archilovers.com/teams/163328/pan.html#projects
ARCHITIZER : http://www.architizer.com/en_us/firms/view/pan/26009/?sr=1#.Ud_TSVPuM19
LE COURRIER DE L’ARCHITECTE : https://www.lecourrierdelarchitecte.com/album_7963
ORDRE DES ARCHITECTES : https://www.architectes-pour-tous.fr/architectes-pour-tous/panarchitecture-sarl

2020 ATHENS, GREECE
EUROPE 40 UNDER 40® exhibition at the EUROPEAN CENTRE (74 Mitropoleos Street) / June
2019 ENSA – M / TPBM
exposition «portraits» sur les «habitants d’hier et d’aujourd’hui de l’ENSAM dans le cadre de son 50° anniversaire
2016 DRAC PACA
exposition «cartes libres» la jeune architecture contemporaine en région Provence-Alpes-Côte-d’Azur
2014 CAUE VAR
22 réalisations varoises, contemporaines, durables (Hôtel des Arts Toulon)
2012-2014 AJAP 2012
exposition itinérante sur un période de 2 ans en France et à l’étranger (Paris, Marseille, NewYork…)
2013 TROPHÉE ARCHITECTURE BOIS
exposition itinérante «Les trophées du bois 2012» / Région PACA + FIBRE SUD
2009 MAISON DE L’ARCHITECTURE ET DE LA VILLE 13
exposition des lauréats du concours international pour la scénographie de l’exposition Bauhaus Lab
2006 SYNDICAT DES ARCHITECTES 13
exposition du prix des meilleurs diplômes 2006 « Parasites: de nouvelles pratiques sportives urbaines »
2005 SYNDICAT DES ARCHITECTES 13
exposition du prix des meilleurs diplômes 2005 « Projet pour la Grande Bibliothèque de Mexico »

2017    PRÉSENTATION DE L’AGENCE, à l’ENSA-Marseille,  Invitation de LisAvi
2017    TABLE RONDE, autour de l’exposition Cartes libres, DRAC PACA, Conférence, jeunes architectes primés en PACA
2016    ARCHITECTES DE MOINS DE 40 ans, Conférence, Association Devenir – Fondation Vasarely Aix en Provence
2015    ET APRÈS, Conférence, ENSAM – Montpellier
2014    REGARD CROISÉS, entre jeunes architectes, Conférence, Maison De L’architecture Savoie à Chambery
2013    PAN-ORAMA, Conférence, Maison de L’Architecture et de la Ville PACA – Marseille

Jean-Luc Fugier
1979, Nice 06
Architecte dplg, associé, co-fondateur de PANarchitecture SARL

  • Diplômé de l’ENSA Marseille / félicitations du jury / prix du meilleur diplôme 2005 SA13
  • Diplômé en deuxième cycle à l’Ecole Polytechnique d’Architecture de Barcelone ETSAV

Maitre de conférence Associé TPCAU l’ENSA
Architecte conseil du CAUE sur la commune de Fuveau (13)
P/ +33 (0)6 10 51 04 17

Mathieu Barbier Bouvet
1978, Marseille 13
Architecte dplg, associé, co-fondateur de PANarchitecture SARL

  • Diplômé de l’ENSA Marseille / félicitations du jury / prix du meilleur diplôme 2006 SA13

Maitre de conférence Associé TPCAU l’ENSA
Architecte conseil du CAUE sur la commune de Meyrargues (13)
P/ +33 (0)6 18 49 37 20

Anne Sophie Gloanec Chedeville
1979, Saint Brieux 22
Architecte dplg, collaboratrice de PANarchitecture SARL depuis 2016
– Licence Histoire de l’Art
– Diplômé de l’ENSA Nantes (master 1 à Portsmouth, UK)

Mehdi Daoudi Nejm
1991, Agadir Maroc
Architecte DESA hmonp, collaborateur de PANarchitecture SARL depuis 2018
– Diplômé de l’Ecole Spéciale d’Architecture, Paris

Cécile Pilarczyk
1991, Villers-semeuse 08
Architecte DE & Ingénieur, collaborateur de PANarchitecture SARL depuis 2019
– Diplômé de l’ENSA Marseille
– Diplômé Génie civil, école polytechnique Universitaire de Marseille

Collaborateurs « historiques » :
Kevin Nguyen (DE)
Alexandre Pinotti
Luce Guignard
Caroline Goddard
Valia Gretter Faraone
Sophie Baldassari
Nuno Guilherme Coutinho Barbosa (PT)
Maxime Richaud
Rémy Grégoire

Agence
11 boulevard Longchamp
13001 Marseille
T/ +33 (0)9 72 41 38 77
F/ +33 (0)9 72 41 37 39

Recrutement
L’agence est toujours à la recherche de profils curieux et motivés.
N’hésitez pas à nous envoyer une candidature spontanée avec CV et lettre de motivation à

Book agence
lien